La Serre

La spiruline se développe dans un milieu chaud, humide et ensoleillé. La serre d’environ 700 m² est fermée et s’ouvre par des volets automatiques, protégés de moustiquaires, pour réguler la température intérieure toute au long de la journée.

Les trois bassins de 27 m², 12 m², et 14 m² pour une hauteur d’eau de 10-15 cm, sont maintenus entre 25°C et 30°C par un système de chauffage au sol en circuit fermé. C’est le moteur du méthaniseur qui alimente la serre et son séchoir en chaleur. La spiruline aime le soleil mais pas ses rayons, d’où l’utilité de filets verts au dessus des bassins.

La saison des récoltes se fait de mars à octobre, l’hiver la spiruline se repose car la luminosité ne lui permet pas de se développer aussi rapidement que l’été. La chaleur de la méthanisation, permet à la spiruline de se maintenir au chaud jusqu’aux beaux jours.

Dans le bassin central, un ensemencement de 40 litres de concentré de spiruline a été réalisé dans un milieu “eau + sels nutritifs + bicarbonate de sodium”, afin de créer l’eau saumâtre à pH élevé que la spiruline affectionne (il nous est interdit de nourir la spiruline avec des produits d’origine animale). Le bassin est sans cesse brassé par une roue à aube qui permet un bon échange de la spiruline avec son milieu.

Une dizaine de jours sont nécessaires avant la récolte qui est de l’ordre de 1kg par jour.

La récolte de la spiruline s’effectue dans le laboratoire en pompant l’eau des bassins et en la filtrant dans une toile micro-perforée de l’ordre de quelques microns.

La spiruline va ensuite être rincée et pressée pour éliminer l’eau restante et obtenir une pâte homogène. Cette pâte est passée dans un poussoir (type poussoir à saucisse) pour confectionner des “spaghettis” qui sont étalés sur des clayettes et mis à sécher environ une demi journée dans le séchoir à 40°C.

Les spaghettis déshydratés sont concassés en paillettes (Ils peuvent aussi être transformés en comprimé ou en poudre) et sont conditionnées en sachets.